« À chacun sa part de gâteau » de Ota Pavel.

 

Le clivage corps-esprit est décidément bien installé! Quand bien même il est enfin apparu comme ce qu’il est, à savoir construit, toute manifestation qui paraîtrait ré-unir les deux est encore pensée sous les sceaux conjoints de l’exception et de la surprise. Que le sport puisse être le lieu d’une littérature continue à étonner démontre combien le cliché dualiste a la vie dure. Ainsi en va-t-il sans doute de tout ce qui simplifie…

Le sport : surpasser quelque chose, mais pas nécessairement quelqu’un.

Ota Pavel fut vingt années durant journaliste sportif. Ce qui explique que, très naturellement, le sport ait offert la toile de fond de nombre de ses récits. Mais s’ils s’ancrent bien dans les destins de sportifs réels et s’il y est bien question, effectivement, de hockey, de cyclisme, de football, de tennis de table ou encore de gymnastique, les textes de Ota Pavel ne s’y arrêtent pas. S’il s’ingénie à sonder la question sportive et ce qu’elle soulève traditionnellement, le goût de l’effort, la souffrance, le dépassement de soi, etc. c’est avant tout parce qu’il a compris que le sport qu’il connait si bien peut être le révélateur  – comme peut l’être tout domaine humain bien connu de celui qui s’en empare – de questions humaines plus larges encore. Mais que, pour ce faire, il convient de se défaire des procédés narratifs classiques auxquels on cantonne généralement le récit des exploits sportifs. Ni reportages, ni articles, ni monuments dressés au héros sportif, chacune des nouvelles d’Ota Pavel est une véritable leçon de littérature. Dont l’émotion, délicate, empathique, parvient toujours à transparaître et nous surprendre.

Je ne sais pas pourquoi ils m’injuriaient. Sans doute parce que j’ai voulu hisser le football jusqu’à une salle de concert. Je voulais que le foot soit un art pur, que nous jouions partout avec la plus haute loyauté.

Ota Pavel, À chacun sa part de gâteau, 2018, do, trad. Barbora Faure.

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/a-chacun-sa-part-de-gateau-de-ota-pavel/

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.