«

»

Imprimer ce Article

« La Course » de Nina Allan.

 

L’exercice de la chronique, s’il n’a d’autre ambition que d’amorcer chez le lecteur une envie d’aller y voir d’un peu plus près, peut parfois, s’il est mal dosé, couper cet élan. On pourrait dire trop peu et teaser alors à peu de frais. Ou dire trop et déjà épuiser la lecture.

J’ai encore certaines de ces babioles, rangées dans des boîtes avec le reste, du bric-à-brac dont on n’a plus besoin mais dont on ne veut pas se débarrasser. Ces choses-là ne sont pas tant des objets qu’un langage, un langage secret de la mémoire que tout le monde parle et comprend.

Dans une ville gazière d’Angleterre ruinée par la pollution, la population s’est tournée vers un autre moyen de subsistance : les courses de smartdogs. « Guidés » par des pisteurs dont a cherché à renforcer les capacités empathiques par des implants, ces lévriers transgéniques sont devenus le seul attrait de la ville de Sapphire. Alors qu’il mène la vie confortable d’un éleveur de smartdogs, Del Hoolman voit sa fille, Luz Maree, se faire enlever. Endetté jusqu’au cou, il fait le pari, pour payer la rançon qu’on lui réclame, de remporter la course la plus importante de la saison avec son chien le plus prometteur. C’est oublier que les apparences sont souvent trompeuses…

C’était comme si je vivais à l’intérieur d’un récit.

L’une des grandes forces de Nina Allan est d’avoir parfaitement compris, et de s’en être saisi dans sa pratique de l’écriture même, qu’un rien suffit à faire basculer toute chose, aussi inamoviblement établie qu’on la croyait. En entremêlant adroitement les voix et les genres, elle parvient à la fois à tenir en haleine le lecteur et à lui proposer une mise en scène abyssale de son propre acte de lecture. C’est sans doute cela que l’on peut appeler une grande leçon de littérature.

Le meilleur moyen de susciter la magie, c’est de la décrire.

Nina Allan, La Course, 2017, Tristram, trad. Bernard Sigaud.

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/la-course-de-nina-allan/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>