Vieux Brol 23 : « Constitution des Athéniens » de Pseudo-Xénophon.

 

Ne subsiste bien souvent de certains livres, dans nos esprits assommés par la « nouveauté  » , qu’une vague idée, que le souvenir lointain (et bien souvent déformé) de commentaires.  N’en surnage que l’impression d’un déjà connu, d’un déjà lu, qui les fait irrémédiablement verser dans les limbes de ce qui n’est définitivement plus à lire.  D’où l’idée de cette série de chroniques de retours aux textes lus.  Sans commentaires.

En ce lieu il semble juste que les pauvres et le peuple aient plus que les nobles et les riches, pour cette raison que le peuple est celui qui fait avancer les navires et qui confère à la cité sa puissance, et que les pilotes, les chefs de nage, les commandants en second, les officiers de proue et les charpentiers navals, voilà quels sont les hommes qui confèrent à la cité sa puissance, beaucoup plus que les hoplites, les nobles et les honnêtes gens.

En effet, quand les pauvres, les gens du peuple et les plus mauvais jouissent d’une bonne situation et que les gens de ce type deviennent nombreux, ils renforcent la démocratie.

C’est donc la cité qui sacrifie avec les fonds publics quantité de victimes, et c’est le peuple qui fait bombance et qui se partage les victimes par tirage au sort.

le peuple, du fait qu’il sait que [ses ennemis] ne brûlerai[en]t ni ne ravagerai[en]t aucun de ses biens, vit sans crainte et sans leur céder.

J’affirme donc, quant à moi, que le peuple qui est à Athènes discerne lesquels des citoyens sont d’honnêtes gens et lesquels des fripons, mais que, tout en le discernant, ils aiment ceux qui leur sont favorables et utiles, même si ce sont des fripons, alors qu’ils haïssent plutôt les honnêtes gens.

Or, la démocratie, quant à moi, je pardonne assurément au peuple lui-même, car on pardonne à chacun de se faire du bien à soi-même.

Car dans aucune cité ce qu’il y a de meilleur n’est favorable au peuple, mais c’est ce qu’il y a de pire qui, dans chaque cité, est favorable au peuple. C’est que l’on est favorables à ses semblables.

Pseudo-Xénophon, Constitution des Athéniens, 2017, Les Belles Lettres.

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/vieux-brol-23-constitution-des-atheniens-de-pseudo-xenophon/

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.