Author's posts

La tête et les cornes

  Le champ poétique a ceci en commun avec celui du christianisme débutant qu’il parait constitué à nombre égal de pratiquants et de chapelles. Comme si un domaine, à mesure qu’il cherchait à se créer une légitimité (ou, dans sa variante pessimiste, à mesure qu’il se réduit), devait forcément se diviser en autant d’entités indépendantes …

Lire la suite

Lien Permanent pour cet article : https://www.librairie-ptyx.be/la-tete-et-les-cornes/

« De la mort sans exagérer » de Wislawa Szymborska.

  Où court la biche écrite dans la forêt écrite? Il y a la poésie qui est le fruit d’un questionnement sur le monde, et celle qui est issue directement de l’étonnement qui précède ce questionnement. La première cherchera à traduire dans le langage ce que l’on peut rassembler sous la dénomination de « grandes questions …

Lire la suite

Lien Permanent pour cet article : https://www.librairie-ptyx.be/de-la-mort-sans-exagerer-de-wislawa-szymborska/

« Hymnes contre les hérésies » de Éphrem De Nisibe.

  Enseignons à l’innocence à mettre son espérance en Un seul et à renier les nombreux, Si l’on connait assez bien la littérature gréco-latine des débuts des temps chrétiens, il faut bien reconnaître que l’éclat dont on l’a affublée a laissé dans l’ombre les pans arméniens, coptes ou syriaques de la tradition. Éphrem est né …

Lire la suite

Lien Permanent pour cet article : https://www.librairie-ptyx.be/hymnes-contre-les-heresies-de-ephrem-de-nisibe/

Prix ptyx 2018.

  Comment encore attribuer un prix qui se veut anti-prix alors que Guyotat en a eu deux! Comment encore attribuer au prix ptyx la moindre once de sérieux alors qu’il se bornait à dénoncer l’hérésie du prix!  Si des jurés écrivant comme Neymar tient debout peuvent reconnaître du génie à un génie*, c’est bien que …

Lire la suite

Lien Permanent pour cet article : https://www.librairie-ptyx.be/prix-ptyx-2018/

« 58 lettres à Ulrike von Kleist » & « Ma bouteille de Leyde » de Marie de Quatrebarbes

  Je commence, hardiment, là où il faudrait peut-être finir. Ulrike von Kleist est la demi-sœur de Heinrich von Kleist (1777-1811), le célèbre dramaturge et romancier allemand, avec laquelle ce dernier entretint une correspondance. C’est dans ces lettres que l’on peut sans doute le mieux déceler la subtile radicalité comme la profondeur désespérée de l’écriture …

Lire la suite

Lien Permanent pour cet article : https://www.librairie-ptyx.be/58-lettres-a-ulrike-von-kleist-ma-bouteille-de-leyde-de-marie-de-quatrebarbes/

Hit connection 2018!

Non seulement on cause de livres biens mais on en vend aussi. Et comme on vend plutôt bien d’abord les livres biens, on a tendance à penser que c’est peut-être bien parce qu’on en cause plutôt bien. On ne prétendra nullement qu’on est quelqu’un de bien, bien sûr – même si tout un chacun aura …

Lire la suite

Lien Permanent pour cet article : https://www.librairie-ptyx.be/hit-connection-2018/

« Esthétique de la charogne » de Hicham-Stéphane Afeissa.

  Toute esthétique de la charogne est aussi bien une esthétique de la limite N’en déplaise à certains, la charogne, le corps mort – humain surtout, mais pas que – fut de tout temps abondamment utilisé par l’art. Et dès la poétique d’Aristote, cette utilisation fut, incidemment ou frontalement, questionnée. La charogne est-elle un point …

Lire la suite

Lien Permanent pour cet article : https://www.librairie-ptyx.be/esthetique-de-la-charogne-de-hicham-stephane-afeissa/

« Mon musée de la cocaïne » de Michael Taussig.

  Alors que le monde vacille sous les effets de l’autodestruction politique et écologique dans laquelle il s’est engagé, nous avons besoin d’éprouver un étonnement sans cesse renouvelé au sujet des réalités matérielles de l’Être À Bogota, dans le musée de l’Or de la Banque de la République de Colombie, l’or est exposé en tant …

Lire la suite

Lien Permanent pour cet article : https://www.librairie-ptyx.be/mon-musee-de-la-cocaine-de-michael-taussig/

« Les hommes et la poussière » de Elio Vittorini.

  La route monte avec sa poussière, puis elle rencontre le vent, et elle court le long du ciel. Les cimes des montagnes apparaissent en contrebas, depuis cet endroit. Il se passe, au sens courant du terme, peu de choses dans les nouvelles de Vittorini. Il y a Emilio qui rencontre une femme dans le …

Lire la suite

Lien Permanent pour cet article : https://www.librairie-ptyx.be/les-hommes-et-la-poussiere-de-elio-vittorini/

Vieux brol 24 : « Splendeurs et misères des courtisanes » de Honoré de Balzac.

  Ne subsiste bien souvent de certains livres, dans nos esprits assommés par la « nouveauté  » , qu’une vague idée, que le souvenir lointain (et bien souvent déformé) de commentaires.  N’en surnage que l’impression d’un déjà connu, d’un déjà lu, qui les fait irrémédiablement verser dans les limbes de ce qui n’est définitivement plus à …

Lire la suite

Lien Permanent pour cet article : https://www.librairie-ptyx.be/vieux-brol-24-splendeurs-et-miseres-des-courtisanes-de-honore-de-balzac/