« Becs & ongles » de Perrine Le Querrec.

Un pamphlet est d’habitude circonscrit, enclos dans une opposition à laquelle il se contraint.  Il est identifiable et souvent réductible à cette opposition clairement nommée.  Ici, rien de cela.  On est contre, opposé, face à, et le ton du texte ne laisse aucune ambiguïté quant à son enchâssement dans une adversité.  Mais contre, opposé, face à quoi?  C’est aussi l’enjeu de « Bec & ongles ».

C’est beau une humanité qui meurt, non?

Derrière le sarcasme de la question se lit le scandale d’une humanité plongée dans la contemplation de sa propre agonie.  Et cela, en chacun de nous.  Devant nos écrans.  Amorphes jusqu’à en avoir oublié plus que vers où agir : le goût même de ce qu’est agir.

C’est comment qu’on agit?  J’appuie où, je monte où, je vais par où, je suis qui, je suis quoi, je courbe quelle échine, arrache quelle épine, entame quel chant, rampe dans quel camp, brandit quel pouvoir?

Oh certes, on s’indigne!  Mais en peignoir.  Les orteils au chaud dans les pantoufles.  Et sous nos discours convenus de l’indignation de salon résonne notre destin d’une « vie » rêvée, où rien ne nous manque, à la liberté près.

Allez, vas-y.  Vis le ton rêve.

Engoncés dans nos peurs, comme pétrifiés par elles, nous préférons continuer à coudre consciencieusement la capuche qui couvre notre visage.

Amour?  Peur.  Air?  Peur.  Nourriture?  Peur.  Plaisirs?  Peur.  L’autre?  Peur.  Sortir?  Peur.  Rester?  Peur.

A notre époque où il est devenu possible de s’indigner de tout et en toute consensualité, Perrine Le Querrec nous rappelle par la force presque perfide de ses mots que ce à quoi nous devons faire face et nous opposer est notre pesante inertie.

Déchirez les entraves, ne feignez plus, existez.

Perrine Le Querrec, Bec & ongles, 2011, Les Carnets du Dessert de Lune. On vous conseille également d’aller faire un tour ici et (he oui, Bec & ongles existe aussi au théatre).

Lien Permanent pour cet article : https://www.librairie-ptyx.be/becs-ongles-de-perrine-le-querrec/

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.