« Caravage, juste un détail » de Jérémie Koering

Là, dans l’angle inférieur gauche de la couverture du Caravage de Mia Cinotti, j’ai vu surgir, d’entre les méandres de la broderie qui orne le col du jeune figurant parmi Les Tricheurs, un sexe masculin. gribouillé, certes, mais un sexe masculin tout de même…

Alors que Jérémie Koering, chargé de recherches au CNRS, se trouve chez un éditeur en train de contempler des images des Tricheurs, la célèbre peinture du Caravage, son regard s’arrête sur une forme qui orne le col du jeune figurant. Spontanément, il y perçoit un sexe dressé. Vingt ans plus tard, alors qu’il aura à l’époque, tout aussi spontanément, chassé cette vision de son esprit, la considérant comme un résultat de son propre esprit mal tourné, le chercheur revient sur cette forme.

Le pénis est-il réel? N’est-il qu’un hasard de formes? Est-il le produit d’une volonté du peintre ou de son subconscient? Ou n’est-il produit que par le subconscient de celui qui regarde la peinture? S’il est « réel » et volontaire, quelle est sa signification? N’est-il qu’un clin d’œil potache? Ou le peintre désirait-il lui faire jouer un rôle dans l’économie du tableau? Le sexe brodé est-il une occasion de renverser la signification de la peinture, d’inverser les rôles de ses protagonistes? Ou tout cela n’est-il qu’une grossière méprise?

Rien de tout ce qui suit n’a force de certitude, et il ne s’agit peut-être que d’une terrible méprise.

En s’attachant à un minuscule détail, Jérémie Koering se livre à une expérience sceptique aussi réjouissante que riche de sens. Ainsi, par l’entremise d’un seul petit amas de formes gribouillées, c’est toute la richesse d’un jeu de regards qui se trouve questionnée. Et par là-même l’enjeu de toute réflexion esthétique.

Jérémie Koering, Caravage, juste un détail, 2019, DITS, Institut National d’Histoire de l’Art.

Lien Permanent pour cet article : https://www.librairie-ptyx.be/caravage-juste-un-detail-de-jeremie-koering/

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.