« De l’utilité des Donuts » de Mark Alan Stamaty.

Sammy est le parfait petit cowboy (le nom, le chapeau, la paire de santiag) qui, pour achever d’incarner l’Amérique, ne songe qu’aux donuts. Pas un, ni trois, mais des centaines, des milliers ! Quittant son foyer aimant  et paisible, il enfourche son tricycle pour se rendre en ville, la GRANDE ville, afin d’y trouver en quantité ce qui le passionne tant.  Et qui y rencontre-t’il si ce n’est, he oui, un collecteur de donuts!  S’ensuivent péripéties et rencontres, où l’on apprend que l’utilité des donuts réside dans la découverte d’autre chose de bien plus important que les donuts.

Mais sous cette histoire d’apprentissage, somme toute classique, se dissimule une autre trame. Entièrement dessinée au trait, la page (qui parfois se fait double) de ce livre en noir et blanc ne laisse que bien peu de place au blanc.  Chaque espace est l’occasion d’une découverte. Dans chaque fenêtre de chaque maison du décor, sur le moindre coin de trottoir, l’oeil s’attarde sur un détail.  Quelque part en bas, parmi des oiseaux à tête de cheval dévorant un os ou s’adonnant aux joies du patin à roulettes, assis au bord de la route, un homme lit le journal dont la une annonce : « Les événements refusent de se produire » , sur une autre « Blegen annonce sa candidature, il est soutenu par sa voûte plantaire » . À la devanture des échoppes : « Légumes et chaises » ou « Ici, on vend des trucs contre de l’argent » . Un homme brandit un carton sur lequel est inscrit « Nouveau ! Poussière tout usage, couvre toutes les surfaces ».  Et il y a cette femme, en haut à droite de l’image (si, si, regardez bien!) que l’on voit par la fenêtre de l’immeuble ordonner à son mari « Cesse donc de parler au poisson ».  Tout y est profusion.

Dans cette ville, gigantesque et frénétique, dont les habitants semblent déborder d’une page qui peine à les contenir, Mark Alan Stamaty a construit un monde enchanté, tout d’humour tendre et de douce ironie.  Et s’il n’est pas conseillé de manger cinq donuts par jour, on ne saurait par contre assez conseiller parents et enfants de déambuler encore et encore dans ce futur classique.

Mark Alan Stamaty, De l’utilité des Donuts, 2010, Actes Sud.

Lien Permanent pour cet article : https://www.librairie-ptyx.be/de-lutilite-des-donuts-de-mark-alan-stamaty/

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.