« Eugène Atget, poète matérialiste » de Baudouin de Bodinat.

eugène atgetOn connait les photographies d’Eugène Atget.  Sans même savoir qu’elle sont de lui, nous avons tous en tête l’une ou l’autre de ses images du vieux Paris préindustriel.  Dépeuplées, dégagées de volonté esthétisante, elles sont avant tout un désir de témoignage exhaustif.  Et l’image (prises collectivement car c’est leur collecte seule qui fait sens) qu’elles nous renvoient dépasse celle du simple catalogue.  Elle fait œuvre.

Il ne se déroba pas aux conventions d’élégance, de fini, de travaillé sans le paraître.  Il les brisa.

L’intelligence de Baudoin de Bodinat dans ce très court livre illustré est de ne pas tenter une exégèse de l’œuvre ni de s’essayer à la biographie.  Son écriture vise à révéler que cette beauté sans fard, sans concession aucune, du Paris d’Eugène Atget ne peut trouver sa source que dans la radicalité d’un projet qui se délivre « du mensonge d’être vrai ».  Et que la trace que ce projet laisse constitue son but.

La dictature du retour d’investissement ne tolère rien du passé encore vivant, des manières anciennes d’exister ici-bas.  Elle aime les ruines antiques rejointoyées et payantes, non pas habitées avec du linge qui sèche.  Elle veut un passé décrassé de la suie tenace ses siècles, électrifié, culturel ; qui ne la contredise pas.

Baudouin de Bodinat, Eugène Atget, poète matérialiste, 2014, fario.

 

Lien Permanent pour cet article : https://www.librairie-ptyx.be/eugene-atget-poete-materialiste-de-baudoin-de-bodinat/

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.