La pédale, Simon et des quatrièmes.

mb raceOn ne fait pas que lire et d’en parler.  Il nous arrive de nous interrompre pour faire du vélo (ceci dit, l’exercice conjoint de ces passions, pour l’avoir testé, est possible, si pas recommandé).  Et vu qu’en ce qui nous concerne, faire du vélo s’apparente parfois à ce que d’aucuns appeleraient une folie, il nous a semblé opportun, dans le but d’exercer au mieux cette « folie » (une joie en fait), d’interrompre notre activité blogueuse.  On se retouvera (enfin, normalement hein!) vers le 15 juillet.  Nulle crainte cependant : la librairie reste bien entendu ouverte aux mêmes horaires et vous y serez acueilli par sa part la plus charmante.

Evidemment, on n’a pas chargé notre sac de voyage uniquement avec des gels énergisants mais aussi avec quelques lectures : du Rimbaud, du Claude Simon, « Amers » de Saint-John Perse, « Etre et temps » de Heidegger, un zeste de Romain Rolland, une pincée de Balzac, plus quelques nouveautés très attendues (d’autres beaucoup moins mais en test)

Dans l’attente de nous lire à nouveau (et où il sera question pêle-mêle de crise, de Tatiana Arfel, d’Eric Pessan, de « Rien » d’Emmanuel Venet, d’Ulysse et beaucoup, vraiment beaucoup, de Claude Simon) on vous laisse avec quelques extraits de quatrième de couverture d’une rentrée littéraire, qu’à force de vouloir rendre alléchante, certains éditeurs renvoient, renvoient à…  En fait à rien… (on ne cite pas les titres, le quatrième, dans ce cas, se suffisant à lui-même) :

Lorsque Bec refuse d’épouser le puissant directeur d’un magazine people, celui-ci se venge en menaçant Ritchie de révéler ses frasques s’il ne lui donne pas d’informations scabreuses sur sa sœur. […] Voici un grand roman classique sur des thèmes ultra contemporains.

Une prose cristalline, formidablement lisible […] et un humour caustique qui rappelle celui de Jonathan Franzen mais avec une agréable économie de langage.

Un premier roman remarquablement mûr, équilibré, où chaque mot est à sa place.

Bonnes lectures!

Lien Permanent pour cet article : https://www.librairie-ptyx.be/la-pedale-simon-et-des-quatrieme/

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.