« Le chrysanthème » de Robert Pinget.

chysanthèmeRobert Pinget est un écrivain devenu rare.  Cela tient bien sûr un peu au fait qu’il soit mort, certes.  Et que, de fait, il ne puisse plus chaque année abreuver la soif consommatrice qu’on nomme rentrée littéraire explique malheureusement pour partie cette discrétion.  Mais enfin, on continue bien à trouver Duras, ou Beckett, ou Kundera (ou Sollers, ou Millet).  Si pas sur table du moins en rayon.  Si pas lu, au moins connu.  Or, Pinget, lui, n’est plus ni lu, ni connu.  Son nom n’évoque plus rien.

Les éditions Zoé, qui dernièrement ont eu l’excellente idée de nous faire (re)découvrir, par exemple, les Microgrammes de Walser, ont décidé de rééditer un très court texte de cet écrivain.  Le Chrysanthème était d’abord paru en 1985 aux Editions de Minuit en recueil.  A la fois pièce de théâtre, pièce radiophonique et poème, cette œuvre très courte (mais essentielle au regard des nombreuses fois que Pinget reprendra ce texte) permet d’approcher au plus près l’œuvre de l’auteur suisse.  Et d’y saisir sur le vif ce qui a fait son génie, une tentative de faire une œuvre et d’en rendre compte.  Dans le décor sombre d’un caveau, chez des personnages presque allégoriques, dans le rythme d’une écriture maîtrisée à l’extrême se lit l’exigence de la littérature et une des plus intelligentes définitions de ce que peut (veut) ou devrait pouvoir (vouloir) un écrivain.

Recomposer contre l’angoisse d’où qu’elle vienne ce rêve inoublié… pour finalement le laisser bien loin, vieux plafond chargé d’oiseaux et de fleurs dans le goût d’autrefois, et progresser vers l’inaccessible… sans repères, sans ratures, sans notes d’aucune sorte, insaisissable mais là… auquel croire sous peine de ne jamais mourir.

Et cette clé sans valeur pour un auteur essentiel (sisi) coûte seulement 5.00 €!

Robert Pinget, Le chrysanthème, 2013, Zoé.

Lien Permanent pour cet article : https://www.librairie-ptyx.be/le-chrysantheme-de-robert-pinget/

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.