« L’homme bambou » de Jocelyn Bonnerave.

HOMME BAMBOUQu’est-ce que c’est que cette histoire?

Alors qu’il vient de « conclure » avec la jeune femme dont il rêvait, Maïa, scientifique un peu voleuse, un tantinet volage, grâce à une stratégie savamment orchestrée où l’imprévu n’avait aucune place, le narrateur, gérant d’une bambouseraie, constate soudain, alerté par une vive douleur, qu’une pousse de bambou sourd de son coccyx.  S’ensuivent courses-poursuites, séjour en cirque, claustration sous le jardin des plantes, récupération du cas par la science, puis par le commerce.

Dans un monde où poussent les queues en bambou, où la recherche est financée par les marchands, où les centrales nucléaires menacent de partir en fumée, eh bien il faut vous attendre à toutes les fantaisies…

Et Jocelyn Bonnerave ne s’en prive pas.  Dans une langue que colonise peu à peu le végétal, où la communication se passe comme de cellules à cellules, il nous offre une savoureuse et jouissive réflexion sur notre époque devenue elle-même fantaisie, tour à tour relecture de Bonnie and Clyde et réflexion sur l’évolution.  L’homme bambou n’est ‘il pas notre plus parfait aboutissement : une plante nomade, réalisant ce raccourci idéal entre le monde animal mobile et le végétal, immobile car synthétisant sur place ce qui est nécessaire à sa croissance et sa reproduction?  Notre destin : un homme bambou pour qui jouir est mourir?

Pourquoi est-ce que ça n’irait pas de plus en plus loin à mesure que le temps passe?

Jocelyne Bonnerave, L’homme bambou, 2013, Le Seuil.

Lien Permanent pour cet article : https://www.librairie-ptyx.be/lhomme-bambou-de-jocelyn-bonnerave/

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.