« L’utilité de l’inutile » de Nuccio Nordine.

utilité de l'inutileL’utilité des savoirs inutiles s’oppose […] radicalement à l’utilité dominante.

Alors que le savoir technique, directement exploitable, immédiatement rentable, est systématiquement privilégié au point de n’être plus considéré que comme la seule forme de savoir, le texte se présente comme un plaidoyer pour l’inutile.  Puisant au sein de ce creuset historique des connaissances inutiles (Montaigne, Léopardi, Hiedegger, Platon, Ovide, Dante, Calvino, etc…), il vise à conscientiser plus qu’à attaquer de front nos temps qui s’échinent à éliminer comme des nuisibles la gratuité et l’inutile.  Car de ceux-ci surgiront les utiles de demain.  Mais surtout, l’utile de notre époque érigé en parangon de la modernité en vient à s’opposer au but réel du savoir :

Rendre l’humain plus humain.

Un but dont le mérite réside aussi dans son inaccessibilité, seule sa recherche justifiant l’amour que l’on peut porter au savoir.  Un savoir inutile, aux antipodes de ce savoir mercantile échangé dans nos universités, un savoir dont le propre est de ne pas se posséder.  Un savoir-richesse que l’on peut donner sans s’appauvrir;

C’est le jouir, non le posséder qui nous rend heureux.

« L’utilité de l’inutile » n’est qu’un manifeste.  Et qui plus est moins mordant que beaucoup d’autres moins éclairés.  En cela tout nous porte à penser qu’il ne prêchera que des convertis.  Mais convertir n’est pas son but.  Mieux, il n’en a aucun.  Il ne plonge dans l’inutile que pour l’être mieux et démontrer en l’accomplissant tout le délectable de son programme.  Et comme le délectable est plus utile que l’utile, c’est tout dire de sa saveur…

Nuccio Ordine, L’utilité de l’inutile, 2013, Les Belles Lettres, trad. Luc & Patrick Hersant.

Lien Permanent pour cet article : https://www.librairie-ptyx.be/lutilite-de-linutile-de-nuccio-nordine/

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.