« Monsieur chien » de Jacques Tallote.

Monsieur chienSur la côte nord-ouest de l’île d’Oléron, alors que le vingtième siècle se termine, deux filles (Susan et Livia) et deux garçons (Nils et Luca) voient leur vie bouleversée par les échos d’un drame dont ils ignorent tout.

Des évènements épars peuvent s’assembler parfois en une forme régulière.  Mais cette forme a-t-elle un sens?

Tout, dans leur entourage, jusqu’aux paysages qu’ils traversent, se pare des traces des mystères qui les ceignent peu à peu.  L’évanouissement subit d’une d’elles.  La découverte d’un attachement commun pour le même vieux jouet.  La disparition du père de Nils.  Doucement, l’étrange colonise leurs vies.

c’est curieux ce que le réel peut parfois ressembler aux films, s’effacer pour un luxueux simulacre.

L’atmosphère se gorge d’énigmes et de pressentiments.  Par une écriture discrète, à la Poe, Jacques Tallote parvient tout à la fois à nous emmener dans le creux de ces désordres et à nous en maintenir comme à distance.  A nous en déranger et nous en rassurer non pas après mais comme dans le même temps.  Dans l’angoisse que suppose cette survenance de l’inconnu et la désinvolture presque joyeuse avec laquelle les deux couples vivent cette irruption de l’inconnu, c’est l’irruption du réel dans le livre, du « fantastique » dans le quotidien, de l’inexpliqué dans le banal, que questionne l’auteur.  Dans les circonvolutions de ces mystères à l’œuvre se découvrent les fils de leur lecture.  Et, loin de l’impatience de voir se « résoudre » une quelconque énigme, c’est tout à sa magie que le lecteur désire se voir confié indéfiniment, la lecture (sa qualité et son plaisir) ne tenant pas à ce qui se situe sous les voiles de l’écritures mais aux voiles mêmes.

Tout semble irréel, le metteur en scène va intervenir, on va refaire une prise, rejouer encore, et encore.

Jacques Tallote, Monsieur chien, 2013, L’Age d’Homme.

Lien Permanent pour cet article : https://www.librairie-ptyx.be/monsieur-chien-de-jacques-tallote-2/

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.