« Sous les néons » de Matthew O’Brien

Las Vegas.  Ses temples du jeu et de la débauche.  Toute son histoire comme une ode à l’argent et au sexe.  Et tout cela baigné d’une lumière crue, au néon, pour faire signe de loin.

Matthew O’Brien, journaliste free lance, décide de plonger dans les entrailles de cette ville du vice et de l’apparence. Il en parcourra les réseaux d’évacuation d’eau pluviale.  Et dans la pénombre de ces goulets, il rencontrera ceux que la ville à reflué.  Les drogués, les joueurs ruinés, les amants éconduits.  Terrés, désorientés, mais toujours espérant, ils offrent comme une image en négatif du monde qui les recouvre.

Un autre de ces hommes qui mangeait, dormait, pensait, ressentait, rêvait, doutait, riait, criait, aimait, détestait, vivait, mourait.

Matthew O’Brien ne se limite pas au reportage strict, simple catalogue de gueules cassées.  La galerie de portraits est mise en perspective.  Car, rappelant à nos mémoires tous ces lieux souterrains, les tunnels de Capadocce, ceux creusés au Vietnam, ceux mitant la frontière mexicano-américaine, il nous rappelle aussi que l’homme n’a rien à y faire, sinon échapper à l’homme. 

Matthew O’Brien, Sous les néons, 2012, Inculte.

Lien Permanent pour cet article : https://www.librairie-ptyx.be/sous-les-neons-de-matthew-obrien/

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.