« Les Tablettes » d’Armand Schwerner.

 

Chaque poème est un nouveau départ à partir d’un lieu à peine différent.

Les Tablettes se présentent comme la traduction de tablettes sumerio-akkadiennes vieilles de 4000 ans. Abîmées, incomplètes, pour partie intraduisibles, elles sont complétées dans leur version traduite par des signes (« …. »pour signifier l’impossibilité à traduire un passage, « ++++ » pour indiquer les passages manquants, etc.) ainsi que par les annotations et les commentaires du Chercheur/Traducteur. Tout cela formerait un ouvrage – certes passionnant – d’assyriologie, s’il ne s’agissait d’une imposture! Le chercheur, le traducteur, les recherches savantes, les découvertes révolutionnaires, les tablettes vieilles de 4000 ans, tout cela est une fiction!

Et suppose que la peur que provoque toute découverte du monde soit si grande qu’elle rende l’écriture presque impossible ?

Ouvrage écrit sur plus de trente années, dans la grande tradition des long poems américains, Les Tablettes croisent génialement archéologie, anthropologie, philosophie, sémiologie et poétique. En interrogeant, via une imposture, les rapports qui régissent le réel au langage, Armand Schwerner explore les fondements mêmes de ce qui nous constitue en tant que sujet. Et, à l’époque où se développait un nouveau langage qui révolutionnerait notre rapport aux choses – l’informatique – il cherchait dans les origines de « l’ancien langage » ce qui ce fait de nous ce que nous sommes.

Mais aussi et surtout, tout en nous confrontant, aussi facétieusement que subtilement, à ces questions érudites et vertigineuses, il nous convie à une superbe leçon de poésie.

Cette oeuvre sans précédent et aujourd’hui toujours originale, est encadrée par une préface de Yves di Manno et une postface de Olivier Bertrand. Yves di Manno, poète, traducteur et éditeur, prend soin de remettre en perspective le contexte poétique dans lequel s’insère l’oeuvre de Armand Schwerner. Olivier Bertrand, graphiste de son état – dont la qualité du travail saute ici aux yeux – détaille quant à lui les enjeux graphiques qui sont partie intégrante de l’oeuvre et en soulignent l’actualité.

le poète est celui qui nomme.

Dans leur diversité, les mots vous perçoivent.

 

Armand Schwerner, Les Tablettes, 2018, Vies Parallèles, trad. Emmanuel Requette.

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/les-tablettes-darmand-schwerner/

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.