« Le Chant du poulet sous vide » de Lucie Rico.

Je ne sais pas pourquoi tu tiens autant à ce que l’histoire soit vraie. L’important c’est qu’elle existe, non?

La mère de Paule vient de mourir. Sans Louis, son compagnon architecte, Paule revient alors dans la ferme de son enfance, où sa mère vivait seule, et reprend, presque malgré elle, la petite exploitation avicole. Végétarienne, elle accomplit cependant tous les gestes qui mènent ses poulets de la naissance à l’étal du marché de village. Très vite, une relation personnelle se développe entre elle et chacun des nombreux poulets de son élevage. Elle s’en occupe avec soin et affection. Chacun reçoit un nom. Et pour chacun elle écrit un hommage mortuaire qu’elle affiche ensuite sur la carcasse au moment de la vente. C’est lors d’un jour de marché comme un autre qu’elle rencontre Fernand…

Lacet tirait, tirait, jusqu’à obtenir l’objet désiré. Sa persévérance n’avait pas de limite. Il fuyait la compagnie de ses congénères pour mieux se rapprocher de sa maîtresse, qu’il adorait. C’était un poulet unique et supérieur, qui brillait par son intelligence et sa malice. Si son cœur s’est éteint, dans le nôtre il vit.

Le Chant du poulet sous vide est un conte. Un conte contemporain qui croise avec autant de lucidité que de subtilité les travers et les aspirations de notre époque. Comment notre soif d’authenticité est-elle mise à profit et pervertie par les mécanismes du marché? Comment ce qu’il y a de plus vrai, notre adhésion au vivant, l’individualité de chaque être, sert-il les ambitions du commerce? Comment le mensonge vénal prolifère-t-il précisément sur notre aspiration au vrai? Dans ce premier roman diablement maîtrisé, Lucie Rico détricote les mécanismes par lesquels ce que quelqu’un prend vraiment au sérieux peut être asservi à des causes exactement inverses. L’hommage au vivant peut ainsi servir parfaitement sa mise à mort. Et l’écrit lui-même peut servir à décrypter et dévoiler ces mécanismes ou, a contrario, y être assujetti…

Les gens aiment ce qu’ils connaissent. Les certitudes. Cette nouvelle façon de voir les poulets, ils s’y feront, ils ne pourront bientôt plus s’en passer, tu verras qu’ils se mettront à faire des copies.

Lucie Rico, Le Chant du poulet sous vide, 2020, P.O.L.

Lien Permanent pour cet article : https://www.librairie-ptyx.be/le-chant-du-poulet-sous-vide-de-lucie-rico/

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.