Revenir à Evénements passés.

01/10/2013 : Mise en vente de « Photographies » de Claude Simon.

photographies2En prélude à cette exposition, nous ne pouvions ne pas nous fendre d’une courte mais nécessaire explication quant à sa préparation.  Cette explication nous paraissant jeter un éclairage, peut-être un peu trouble, mais bien réel, sur certaines pratiques.

Il faut être passionné par Claude Simon et son œuvre pour en connaître le pendant photographique.  Cela, dès avant nos débuts dans le métier de libraire, ne cessait de nous étonner.  Non que nous nous prétendions spécialistes de l’image, loin s’en faut.  Mais la qualité seule de ses photographies ne nous semblait pas s’accorder du tout avec le peu de cas qu’on en faisait.  Quand de plus, on sait l’éclairage qu’elle jette sur son œuvre écrite et la renommée de son auteur (prix Nobel, quand même), notre questionnement se nimbait de teintes bien mystérieuses.

C’est quand nous décidâmes de profiter de l’anniversaire de sa naissance pour monter une exposition de ses photographies dans la librairie que nous comprîmes.

Une exposition fut montée en 1992 par la galerie Maeght à Paris qui, pour l’occasion, édita un  très beau catalogue, préfacé par un texte de Denis Roche et un autre de Claude Simon lui-même.  Tout cela, bien entendu en s’en réservant l’exploitation des tirages numérotés et signés, et leur reproduction.  Depuis lors, mis à part l’un ou l’autre hommage assez officiel, les photos n’étaient pas montrées et le livre n’était plus disponible (sauf en occasion à des prix, heu, comment dire?).  Nous prîmes contact avec la galerie, tout auréolé de notre étonnement benêt.  Plutôt que de vous raconter par le menu l’ensemble des démarches, rappels, relances, modifications subites de clauses, temps y perdu, etc… nous préférons résumer notre aventure à ses conclusions.

Exposer une vingtaine de photographies de Claude Simon et les proposer à la vente (ou non, cela revenant pour ainsi dire au même en terme de coût), revient à minimum 6.000,00 €.  Cela sans qu’aucune possibilité de vous « refaire » ne vous soit laissée.  Et vous ne pouvez disposer que de trente exemplaires du livre (pas si indisponible que ça, en fait) que vous ne pouvez proposer à la vente qu’un laps de temps bien déterminé.

Bref, c’est une question de gros sous.  Comme pour beaucoup d’autres choses, me direz-vous?  Certes.  Sinon, que dans le cas qui nous occupe, nous y voyons le pervertissement de ce qui est censé garantir l’équilibre entre l’auteur, ses droits, et la diffusion d’une œuvre.  Bien entendu, « tout le monde doit bien vivre » (poncif qui, comme tout poncif, excuse bien des choses)…  Et quand l’auteur est mort, et donc peu susceptible de produire à nouveau, la rareté vient ajouter, parfois à l’intérêt qu’on lui porte, toujours au montant qu’un passionné est prêt à débourser pour s’en offrir des parcelles.  C’est la loi du rare.  Là ou le bât blesse, c’est quand cette rareté est entretenue, encouragée artificiellement par ceux (ici Maeght, mais combien d’autres « grands » sont dans ce cas) qui, sous l’apparence de se faire les meilleurs garants d’une œuvre, ne sont que ceux qui s’efforcent à tout crin d’en profiter financièrement le plus possible.  Jusqu’à n’en permettre l’acquisition qu’à certains « privilégiés », ce qui ne touche finalement que très peu, mais surtout, et sans aucune vergogne (mais pourquoi en avoir?), en interdire de fait la diffusion, ce qui touche tout le monde.

Plutôt donc que s’habiller de chemises blanches très échancrées, nous préférâmes nous rabattre sur une solution médiane.  Nous vous proposerons donc de venir contempler à la librairie quatre photographies originales très importantes de Claude Simon dès ce 01 octobre.  Celles-ci ne seront pas à vendre.  Dès cette date, il vous sera également possible d’acheter le superbe livre dont fait mention ci-dessus.  Et cela pour la modique (en fait, non, pas modique, juste) somme de 60,00 €.  Mais 1 par personne.

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/evenements-passes/01102013-mise-en-vente-de-photographies-de-claude-simon/

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.