« Mascaro, le chasseur des Amériques » de Haroldo Conti.

En se hissant sur la pointe des pieds, le monde s’allongeait de quelques mètres.

Oreste décide de quitter son petit village de pêcheurs à bord du Lendemain, navire en partance pour la ville de Palmares. Et c’est sur ce navire qu’il fera la connaissance de Mascaro et du Prince Patagon, personnages aussi excentriques que fascinants, qui bouleverseront à jamais son existence.

Il y a mille façons de courir le monde. Mascaro a la sienne, toi la tienne. Je crois que ce qui importe, c’est de le faire avec joie.

Oreste, Mascaro, le Prince Patagon, le géant Carpoforo, le nain Périnola, la plantureuse Sonia, le lion Boudinetto, le capitaine von Beck, le cheval Asir, le chien Calife, Nuno, Bouche-Tordue, tous errants ou déçus de leur vie d’alors vont s’embarquer dans la joyeuse et folle idée de créer un cirque à nulle autre pareil : le cirque de l’Arche. Au départ un tantinet désespérée la tentative qui les rassemble va les souder et produire autour d’eux un émerveillement aussi inattendu que nécessaire.

le cirque « est » quoique de matérialité douteuse

Haroldo Conti est parvenu à produire chez le lecteur un enchantement à l’égal de celui ressenti par les spectateurs du cirque de l’Arche. Non seulement on ri des facéties du nain et du géant, on tremble aux rugissement de Boudinetto, on s’émeut des ébats de Sonia et du Prince Patagon, mais aussi quelque chose en reste qui est au-delà du rire, du tremblement ou de l’émotion. Comme si, par devers les actes que ces comédiens posent, et à leur corps défendant, surgissaient de ceux-ci autre chose qui tout à la fois était inhérent à leur art mais ne pouvait en surgir que parce qu’il était ignoré. Le plus beau alors étant probablement qu’ils s’en étonnent eux-mêmes et en rient.

l’art est une conspiration à lui tout seul.

Haroldo Conti, Mascaro, le chasseur des Amériques, La Dernière Goutte, 2019, trad. Annie Morvan

Lien Permanent pour cet article : https://www.librairie-ptyx.be/mascaro-le-chasseur-des-ameriques-de-haroldo-conti/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.