Archive mensuelles: juillet 2013

« Hippocampe ».

Alors que d’ici peu, on peut s’attendre à retrouver, rassuré, rasséréné, la même déferlante de pommade, indûment nommée critique, que chaque année à cette même période, déversent, sur le papier qu’ils gâchent, des journaleux utilisant le duvet plus que la pointe de la plume dont ils s’arrogent l’exclusivité, bref, alors que la rentrée littéraire approche à grand …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/hippocampe/

« L.M.S. et autres nouvelles » de Pierre Blondel.

Tout cet univers le renvoie non à ce qu’il aurait pu être, mais à ce qu’il aurait pu toute sa vie, et en vain, tenter d’atteindre.  Cela ne le rassure pas, rien ne rassure celui qui ne connaît pas l’inquiétude, mais ça lui fait du bien. Pierre Blondel est architecte.  Un architecte engagé, pour qui …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/l-m-s-et-autres-nouvelles-de-pierre-blondel/

« Les géorgiques » de Claude Simon.

De la feuille, de la feuille, du fumier et beaucoup. Un général de la révolution, un jeune adolescent de onze ans fasciné par une représentation de l’Orféo de Monteverdi, un combattant à cheval fuyant l’avancée des troupes allemandes, un combattant républicain lors de la guerre civile espagnole.  Peu à peu émergent des éclats trois « ils » …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/les-georgiques-de-claude-simon/

« Les oiseaux » de Tarjei Vesaas.

Mattis est un ahuri, un simple.  Il vit avec sa soeur, Hege, au bord d’un lac, à quelques distances d’un village.  Mattis, ou La Houppette comme on le nomme parfois, est entouré d’êtres, de choses, qui ne sont relevantes que pour lui.  Une passée de bécasses au-dessus de chez lui, un orage, forment évènements. Il ne lui était …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/les-oiseaux-de-tarjei-vesaas-2/

« Le convoi de l’eau » de Akira Yoshimura.

A la fois acte de fuite de soi et tentative d’oubli d’un crime horrible, le narrateur s’engage dans une équipe de construction chargée d’analyser la géologie d’une vallée reculée des forêts japonaises en vue de l’édification d’un barrage.  Dans cette vallée perdue, où la pluie ne cesse de tomber, s’est réfugié depuis la nuit des temps …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/le-convoi-de-leau-de-akira-yoshimura/