Archive mensuelles: mars 2014

« Oralité et écriture » de Walter J. Ong.

essayer de construire une logique de l’écriture sans étude approfondie de l’oralité dont celle-ci a émergé et sur laquelle elle se fonde inéluctablement revient à limiter sa compréhension. Cela est un fait acquis depuis longtemps maintenant : L’oralité fondamentale du langage est immuable.  Mais la domination de la textualité dans le monde académique est à ce …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/oralite-et-ecriture-de-walter-j-ong/

« La caisse » de Aris Alexandrou.

Dans le cas qui nous intéresse, il y a beaucoup plus important que le style. Nous sommes en Grèce, en 1949.  La guerre civile s’achève.  Le narrateur est enfermé dans sa cellule.  Chaque jour, un gardien rentre dans celle-ci et y dépose, en même temps que du pain et de l’eau, des feuillets et de …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/la-caisse-de-aris-alexandrou/

« Vox populi, une histoire du vote avant le suffrage universel » de Olivier Christin.

Alors que ces jours-ci aboutissent sur les tables des librairies des livres au titre parfois très aguicheur qui (et cela sans vouloir faire à ceux-ci un quelconque procès d’intention) questionnent moins le procédé électif qu’ils ne cherchent à priori à appliquer certains des propres désirs de leur auteur, le livre d’Olivier Christin a le premier mérite de proposer une analyse rigoureuse, …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/vox-populi-une-histoire-du-vote-avant-le-suffrage-universel-de-olivier-christin/

« Liscorno » de Jacques Josse.

Une nuit, Celan est venu. On ne compte plus les livres d’écrivains témoignant de leurs premiers émois littéraires.  Tour à tour tentative d’admiration ou simple bavardage, où se perçoit souvent la volonté d’exister soi-même, parfois à tout prix, en désirant se situer dans une histoire, en s’asseyant dans une continuité, l’exercice se révèle plus périlleux qu’il n’y …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/liscorno-de-jacques-josse/

« Roms & riverains, une politique municipale de la race » de Eric Fassin, Carine Fouteau, Serge Guichard et Aurélie Windels.

Ces gens-là [les Roms] ne peuvent pas s’intégrer, je ne dis pas « ne veulent pas », ils ne peuvent pas parce que c’est pas dans leur nature. Alors que ce type de propos, tenu en l’espèce en octobre 2013, par Christophe Masse, conseiller municipal PS de Marseille et conseiller général des Bouches-du-Rhône, est devenu monnaie courante, il …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/roms-riverains-une-politique-municipale-de-la-race-de-eric-fassin-carine-fouteau-serge-guichard-et-aurelie-windels/

« Rue involontaire » de Sigismund Krzyzanowski.

Au fond, c’est tout ce qu’il me faut.  Etre entendu. Rue Involontaire (quel plus beau nom pour une rue arpentée par l’ivrogne) est composé de sept lettres écrites par l’écrivain et son coauteur, la vodka, pour utiliser les timbres rendus en guise de monnaie lors de l’achat d’alcool. N’ayant personne à qui écrire, Krzyzanowski les adresse au …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/rue-involontaire-de-sigismund-krzyzanowski/

« Ils étaient chouettes, tes poissons rouges » de André Vers.

Une femme qui reste désirable bien que bavarde à l’excès.  Un homme amoureux des locomotives.  Une femme désirant croire que son compagnon est mort d’avoir voulu la rejoindre.  Le recueil d’André Vers est tissé d’histoires (parfois très courtes, économes, comme émondées de tout ornement) où les personnages, comme les couples qu’ils forment parfois, ou les objets (qui sont …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/ils-etaient-chouettes-tes-poissons-rouges-de-andre-vers/