juillet 2015 archive

Ouin ouin…

En cette période un tantinet financièrement morne qu’est traditionnellement le mois de juillet, nous fûmes contacté – en tant que co-fondateur de Vies Parallèles – par le journal Le Soir dans le cadre d’une « enquête sur l’état de l’édition belge qui ne va pas bien et s’en plaint ». Diantre! nous dîmes-nous. Pfff! mwouarf! continuâmes-nous mi-ennuyés …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/ouin-ouin/

« L’ange exilé » de Thomas Wolfe.

Chacun de nous est la somme de tout ce qu’il n’a pas calculé : qu’on rende à la nudité et à la nuit et l’on verra naître en Crète il y a quatre mille ans l’amour qui mourut hier au Texas. Publié en 1929, L’ange exilé fit scandale. S’ancrant dans la réalité douloureuse d’une Amérique en …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/lange-exile-de-thomas-wolfe/

« ‘j » de Caroline Sagot Duvauroux.*

Seul, donc, je, ne peut pas. Prenons cette phrase, ce vers.  Voire même, en son sein, cette seule virgule séparant ce qui s’apparente à un pronom sujet « je » et le verbe nié qui le suit « ne peut ».  Retirons celle-ci et conjuguons « normalement » la phrase : Seul, donc, je ne peux pas. Que se loge dans cette …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/j-de-caroline-sagot-duvauroux/

Vieux brol 18 : « Lettres à Lucilius, livre 1 à 6  » de Sénèque.

Ne subsiste bien souvent de certains livres, dans nos esprits assommés par la « nouveauté  » , qu’une vague idée, que le souvenir lointain (et bien souvent déformé) de commentaires.  N’en surnage que l’impression d’un déjà connu, d’un déjà lu, qui les fait irrémédiablement verser dans les limbes de ce qui n’est définitivement plus à lire.  …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/vieux-brol-18-lettres-a-lucilius-livre-1-a-6-de-seneque/

« Jours d’exil (1849-1855) » de Ernest Coeurderoy.

Considéré comme un des « penseurs » de la révolution avortée de 48, Ernest Coeurderoy, médecin, fils de médecin, dut s’exiler en Suisse, en Belgique, en Italie ou en Espagne. Alors que la France le condamnait par contumace, de 1849 à 1852 (date à laquelle il rejoindra l’Angleterre), il composa un journal dont l’ensemble, monumental, nous est …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/jours-dexil-1849-1855-de-ernest-coeurderoy/

KissKissPesty!

On n’est pas très KissKissBankBank quand il s’agit d’édition (encore moins quand il s’agit de rembourser le FMI d’ailleurs). Non, bien entendu, qu’il ne nous semble pas honorable et utile d’en appeler à des modes de financement pluriel, collectif, dans le cadre de tentatives culturelles.  Mais la facilité du processus d’appel de fond, l’enthousiasme souvent un …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/kisskisspesty/

« Orpheu » dirigé par Fernando Pessoa & Mario de Sa-Carneiro.

La littérature est tissée de mythes.  Non seulement, elle s’érige sur ceux dont elle a fait sa matière (qu’ils soient grecs, slaves ou indiens), mais elle crée les siens propres.  Ainsi en est-il de certains textes qui, inconnus par essence, génèrent un désir résultant précisément – tels les personnages de ces mythes – de leur …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/orpheu-dirige-par-fernando-pessoa-mario-de-sa-carneiro/