Archive mensuelles: juin 2017

« Ultime anthologie » de Idea Vilarino.

  La pierre bleue qui luit reluit de mer le voile rose violacé de l’horizon clair et la masse lugubre des pins. Entre le poème qui ouvre le recueil et celui qui le ferme, la poétesse uruguayenne – devenue classique en son pays -, paraît nous guider, main dans la main, vers un nécessaire apaisement. …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/ultime-anthologie-de-idea-vilarino/

« De la neige ou Descartes en Allemagne » de Durs Grünbein.

  Maître, c’est bientôt sur vous qu’on réglera – les horloges. Entre 1619 et 1620, Descartes séjourna à Neubourg, alors capitale du Palatinat-Neubourg, en Allemagne actuelle. Et c’est là, selon ses dires, que se révélèrent à lui les idées qui fondèrent par la suite la charpente de sa pensée. Durs Grünbein – dont on rappelle …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/de-la-neige-ou-descartes-en-allemagne-de-durs-grunbein/

« Les Combarelles » de Michel Jullien.

  Les théories s’éteignent les unes après les autres quand les grottes demeurent. Si on s’intéresse à « l’art pariétal », il faut admettre que c’est souvent ou pour lui-même exclusivement ou par ce que cet intérêt éveille dans un cadre historique étriqué. On se pose alors surtout les questions du pourquoi de ces images : le …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/les-combarelles-de-michel-jullien/

« Du perdant & de la source lumineuse » de Kees Ouwens.

  Et le miroir vous revoit mais son coup d’aile voile telle eau. Les efforts, nécessaires et légitimes, qui furent déployés pour faire découvrir en français l’extraordinaire vitalité des avants-gardes de la poésie américaine du vingtième siècle – et tant reste encore à faire! – ont eu tendance à parfois occulter ce qui pouvait germer …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/du-perdant-de-la-source-lumineuse-de-kees-ouwens/

« La version selon Marc » de Peter Esterhazy.

  Dans la Hongrie d’après-guerre, la famille de Marc, considérée comme « ennemie du peuple », a été chassée de Budapest et placée sous la gouverne de paysans.  Avec son frère plus âgé, son père et sa mère, il habite dans une seule pièce au mur de laquelle, au-dessus de son lit, pend un crucifix. L’enfant, aussi …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/la-version-selon-marc-de-peter-esterhazy/

« Le Secret de la chambre de Rodinsky » de Rachel Lichtenstein & Iain Sinclair.

  Vers la fin des années soixante, un homme, David Rodinsky, disparaît, sans même que sa disparition soit remarquée. La pièce qu’il occupait au-dessus de la petite synagogue de Princelet Street, dans le quartier de Whitechapel à Londres, restera intacte pendant plus de dix ans. Quand on en pousse enfin la porte, s’offrent au regard …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/le-secret-de-la-chambre-de-rodinsky-de-rachel-lichtenstein-iain-sinclair/

« La vie méconnue des temples mésopotamiens » de Dominique Charpin.

Alors que l’école et l’université sont les lieux indispensables d’enseignement du savoir institué, le Collège de France est, depuis près de 500 ans, celui d’un savoir en train de se constituer. Dans cette entreprise exceptionnelle sont conjuguées, depuis François Ier, à la fois la rigueur et l’enthousiasme de la recherche la plus « pointue » et la …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/la-vie-meconnue-des-temples-mesopotamiens-de-dominique-charpin/

« Mon Emily Dickinson » de Susan Howe.

Ma Vie passa – Fusil chargé – Tout art s’érige sur ses avant-gardes. De concrétions en concrétions, d’un ajout de limon à un autre, il évolue, change, « prospère », mute. Devient alors, pendant un temps du moins, presque indiscernable cela dont la mutation provint et la rendit possible. Mais, toujours (et, oui, nous avons conscience de …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/mon-emily-dickinson-de-susan-howe/

« L’irresponsabilité de l’artiste » dans Actes 1 des Beaux Arts de Paris.

  L’année passée, les Beaux-Arts de Paris ont invité, durant deux jours, des artistes et des intellectuels de tous bords à s’interroger sur cette notion d’irresponsabilité de l’artiste. Les actes de ce colloque paraissent aujourd’hui dans une maquette fragile mais magnifique. Le sujet, en lui-même, est particulièrement intéressant, et parait prendre une teinte d’autant plus …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/lirresponsabilite-de-lartiste-dans-actes-1-des-beaux-arts-de-paris/