Archive mensuelles: mars 2015

« L’emploi du temps » de Michel Butor.

Bleston, ce n’est pas une cité bien limitée par une ceinture de fortifications ou d’avenues, se détachant ferme sur fond de champs, mais […], telle une lampe dans la brume, c’est le centre d’un halo dont les franges diffuses se marient à celles d’autres villes. Quand il arrive en octobre dans la ville de Bleston …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/lemploi-du-temps-de-michel-butor/

« Ceci n’est pas qu’un tableau » de Bernard Lahire.

Les attentions, les préventions, les précautions, l’allégresse, les applaudissements : tout cela provoqué par la seule arrivée d’un objet.  Il faut de fortes croyances collectives en l’objet d’art, sacralisé, pour déclencher de telles attitudes et autant d’effusions. C’est en 2007, après un parcours de 350 ans dont la fin défraia la chronique que « La fuite …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/ceci-nest-pas-quun-tableau-de-bernard-lahire/

« Une forêt profonde et bleue » de Marc Graciano.

Marc Graciano écrit des contes de fées.  Mais il n’est dit nulle part que la fée ne puisse y subir les pires avanies.  Et pourtant, elle reste une fée et l’espace où elle évolue un conte.  De même Marc Graciano nous émerveille-t’il.  Mais émerveiller ne veut pas forcément dire créer les conditions d’une joie béate.  Et ce …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/une-foret-profonde-et-bleue-de-marc-graciano/

« Juste ciel » de Eric Chevillard.

-Où allons-nous? En finirons-nous jamais avec cette question si même mort, on se la pose encore? Albert Moindre n’est plus.  N’en déduisons pas alors qu’il n’a plus rien à nous dire.  Tel Enée portant Anchise, Eric Chevillard charge Moindre mort (on vous laisse imaginer ce que peut représenter un moindre qui n’est plus) sur ses musculeuses …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/juste-ciel-de-eric-chevillard/

« La possibilité du cosmopolitisme. Burqa, droits de l’homme et vivre-ensemble » de Constantin Languille.

Lire se révèle parfois un exercice à double (voire triple) tranchant.  D’un côté, on est bluffé par l’ampleur d’un discours, par sa réussite incontestable à dresser un catalogue presque exhaustif des questions qu’il se proposait de mettre à jour ; de l’autre, on ne peut que s’interroger sur les buts inhérents à une telle volonté exhaustive.  …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/la-possibilite-du-cosmopolitisme-burqa-droits-de-lhomme-et-vivre-ensemble-de-constantin-languille/

« En marge de Casanova » de Miklos Szentkuthy.

En marge de Casanova est le premier tome du Bréviaire de Saint Orphée, projet colossal que Miklos Szentkuthy porta de 1938 jusqu’à sa mort en 1988.  Tentative démesurée de dire le réel dans sa totalité, d’une érudition folle, le projet prenait comme socle, précisément, de n’en avoir aucun.  Mouvante, revendiquant le droit à la contradiction et …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/en-marge-de-casanova-de-miklos-szentkuthy/

« Que faire de ce corps qui tombe » de John D’Agata & Jim Fingal.

Le 13 juillet 2002, à 18 h 01 min 43 s, tout en haut de la tour du Stratosphere Hotel de Las Vegas, Levi Presley enjambait la rambarde qui le séparait du vide. 350 mètres plus bas, soit 9 secondes plus tard, il trouvait la mort sur l’asphalte de la rue ramolli par la chaleur d’un été torride. Il pratiquait …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/que-faire-de-ce-corps-qui-tombe-de-john-dagata-jim-fingal/

« S’enfonçant, spéculer » de Antoine Boute.

En fait mon livre sera comme une flaque de boue, violente, sale et sensuelle dans lequel le lecteur tombera, entraîné malgré lui. Freddo se promène en forêt avec son chien Jean-Jacques.  Il pleut.  Il y a beaucoup de boue.  Il pense au prochain polar qu’il compte écrire.  Il pense à un roman vraiment très très gore.  Qui …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/senfoncant-speculer-de-antoine-boute/

« Le musée de l’inhumanité » de William H. Gass.

Ne jamais achopper, juste passer.  Glisser. Joseph Skizzen est un fils d’immigrés ayant fui leur terre natale peu avant le début des hostilités de la Seconde Guerre mondiale pour se réfugier, via l’Angleterre, aux Etats-Unis.  Et cela, comble de l’imposture en ces temps troublés (ah l’euphémisme!), en se faisant passer pour juifs. Ah! être communs, carrément quelconques.  …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/le-musee-de-linhumanite-de-william-h-gass/