Archive mensuelles: octobre 2017

« transcription » de heimrad bäcker.

    le 1er convoi part le vendredi 20.10.1939 à 22 heures depuis aspangbahnhof. transcription est l’oeuvre d’une vie. Celle de Heirmrad Bäcker, né en 1925 à Vienne et qui adhéra au parti national-socialiste en 1943. Recruté en 1945 par les Américains pour les aider dans l’ancien camp de Mauthausen, et donc confronté pour la …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/transcription-de-heimrad-backer/

« La révolte de Guadalajara » de Jan Jacob Slauerhoff.

  La ville de Gadalajara végète dans l’ennui. Le sous-fifre d’un futur cardinal qui souffre de sa vie subalterne, un richissime propriétaire dont la fortune n’est plus un frein à la lassitude, une armée officielle et une armée révolutionnaire se faisant face moins comme deux chiens grognant que comme deux partenaires se satisfaisant du point d’équilibre …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/la-revolte-de-guadalajara-de-jan-jacob-slauerhoff/

« Histoire de l’équilibre » de Joel Kaye.

  La proximité avec une notion, le fait même qu’on la répète et l’accommode abondamment à sa façon, nous pousse très souvent à considérer celle-ci, quelle qu’elle soit, comme forgée dans un bloc immuable. Ainsi semblerait-il aller de la notion d’équilibre. Qui chercherait à approcher mieux cette notion ne devrait ainsi que s’atteler à l’analyse, …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/histoire-de-lequilibre-de-joel-kaye/

« Avers » de Dominique Quélen.

  On écrit ce qui est là et peine à se dire Prenons le mot « oiseau ». Non sa graphie, mais le mot dit. On y entend alors « oie », « oit », « eau », « haut », etc… Et « oiseau » aussi. Dans le mot « oiseau » se loge tant qui ne s’y lit plus et dont le poète exhume non pas un …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/avers-de-dominique-quelen/

« La Course » de Nina Allan.

  L’exercice de la chronique, s’il n’a d’autre ambition que d’amorcer chez le lecteur une envie d’aller y voir d’un peu plus près, peut parfois, s’il est mal dosé, couper cet élan. On pourrait dire trop peu et teaser alors à peu de frais. Ou dire trop et déjà épuiser la lecture. J’ai encore certaines …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/la-course-de-nina-allan/

Passer, quoi qu’il en coûte.

  puisqu’un droit élémentaire, passer, leur est refusé, puisque le droit d’asile ne leur est pas convenablement accordé, que peuvent-ils faire, désormais, sinon, transgresser la loi?* Nous vivons un moment ou l’autre n’est plus seulement interdit de rester, mais aussi de passer. L’autre (cet autre radical, de moins en moins « humain », dont les replis identitaires …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/passer-quoi-quil-en-coute/

« La petite ville » de Eric Chauvier.

  Saint-Yrieix La Perche. Ville de Haute-Vienne, située à 40 km de Limoges. 6234 habitants en 1793, 6848 en 2014. Noms des habitants : les Arédiens. Un tissu industriel en crise. Un tissu commercial déliquescent. Un centre-ville déserté. Une population vieillissante. Un électorat Front National grandissant à chaque élection. Saint-Yrieix La Perche, ça fait pas …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/la-petite-ville-de-eric-chauvier/

De la préface.

  Il arrive parfois que des textes se télescopent, par delà même les langues, les temps ou les volontés réciproques de leurs auteurs. Placés côte à côte sur une table – après lecture bien entendu -, c’est parfois simplement cette proximité de hasard qui révèle au libraire un texte grâce à un autre, leur mise …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/de-la-preface/

« Villes, suivi de Journaux » de Paul Blackburn.

  je vais venir dans ton ventre et en faire une mer qui cogne contre moi venir dans toi douce comme le soleil / et être réel. Il y a je ne sais quoi dans la poésie de Paul Blackburn qui semble participer d’une étrange ambivalence entre une inaliénable exigence et un amateurisme revendiqué. Comme …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/villes-suivi-de-journaux-de-paul-blackburn/