Archive mensuelles: juin 2014

« Une autre façon de raconter » de John Berger et Jean Mohr.

Que signifient les photographies?  Comment sont-elles utilisées? […] Une photographie est le lieu de rencontre des intérêts du photographe, du photographié, du spectateur et de ceux qui utilisent la photographie ; et ces intérêts sont souvent contradictoires.  Ces contradictions à la fois cachent et redoublent l’ambiguïté naturelle de l’image photographique.  […] naturellement et nécessairement, s’interroger …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/une-autre-facon-de-raconter-de-john-berger-et-jean-mohr/

« Quoi faire » de Pablo Katchadjian.

Nous avons créé des choses qui nous détruisent. il y a des trous dans le décor du rêve qui empêchent de voir ce qu’il y aurait à voir à cet endroit si le décor était complet. Organisé en 50 courtes séquences, Quoi faire se présente comme une suite de rêves ou d’options de réponse à la …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/quoi-faire-de-pablo-katchadjian/

« Dans les antres de la sagesse » de Peter Kingsley.

Des pans entiers de notre histoire doivent être réécrits. La figure de Parménide dans l’histoire de la philosophie occidentale est liée à son début.  C’est en lui, et les nombreuses exégèses du vingtième siècle (qu’elles soient heideggériennes ou autres) n’y coupent pas, que l’on découvre déjà comme réalisés entièrement les fondements qui innerveront toute la …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/dans-les-antres-de-la-sagesse-de-peter-kingsley/

« Grosses joies » de Jean Cagnard.

Si ma sœur avait pu vivre éternellement endormie avec la main de son mari doucement posée sur son sein, alors oui, nous aurions trouvé à nous entendre. Un homme qui parvient à capturer une biche ou un sanglier à mains nues, un autre qui se sert d’un pigeon comme téléphone portable, un autre encore qui …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/grosses-joies-de-jean-cagnard/

« La libellule » de Amelia Rosselli.

je ne sais plus guerrer ; donc quelle nouvelle liberté cherches-tu parmi des mots usés. La Libellule est décrit par nombre de commentateurs comme une œuvre-clé de Amelia Rosselli.  Et celui-ci étant ouvertement une interrogation sur l’art poétique, elle ne le dissimule nullement. Texte butoir autant que pivot, elle le sait arrivée et commencement.  S’articulant autour …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/la-libellule-de-amelia-rosselli/

« On a marché sur la Lande » de Arno Schmidt.

Notre langue est chuinterie et sorcellerie. Karl Richter, employé de gestion des stocks de 46 ans et Hertha, sa compagne depuis deux ans, passent un week-end à la compagne en Basse-Saxe, dans la Lande, chez la tante de Karl, Heete.  Comme Hertha s’ennuie dans ce paysage froid et pluvieux, Karl lui raconte une histoire pour la …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/on-a-marche-sur-la-lande-de-arno-schmidt/

« Que reste-t-il de ce beau poème que tu m’as lu derrière un meuble? » de Alain Rivière et Jean-Yves Jouannais.

C’est spectateur de l’endormissement de l’autre, que l’on s’imagine aisément être à même de le posséder.  Ce n’est plus un rêve de notre part, et c’est tout au contraire son rêve, à lui, qui nous le livre, nous l’abandonne. Peut-être connaissez-vous Félicien Marboeuf, cet illustre écrivain sans œuvre, auquel Jean-Yves Jouannais prête une plume épistolière?  Dans …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/que-reste-t-il-de-ce-beau-poeme-que-tu-mas-lu-derriere-un-meuble-de-alain-riviere-et-jean-yves-jouannais/

Vieux brol 12 : « Le livre de l’intranquillité » de Fernando Pessoa.

Ne subsiste bien souvent de certains livres, dans nos esprits assommés par la « nouveauté  » , qu’une vague idée, que le souvenir lointain (et bien souvent déformé) de commentaires.  N’en surnage que l’impression d’un déjà connu, d’un déjà lu, qui les fait irrémédiablement verser dans les limbes de ce qui n’est définitivement plus à lire.  …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/vieux-brol-12-le-livre-de-lintranquillite-de-fernando-pessoa/

« Le sang des cieux » de Kent Wascom.

Il ignorait que gagner n’est pas l’aboutissement.  Non, il faut gagner et gagner encore.  C’est la guerre à l’américaine : on doit s’imposer sans fin. C’est Angel Woolsack qui nous conte ici son existence.  Celle d’un jeune prédicateur, fils de prêcheur, qui devra survivre dans une Amérique qui à se crée encore, plongé dans les …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/le-sang-des-cieux-de-kent-wascom/