« Fantôme » de Sigismund Krzyzanowski.

Le chaos ne peut pas se loger dans la fente étroite de ma plume.  Or le chaos entra.

Un pianiste virtuose que quittent les délicats doigts de sa main droite.  Un graphologue qui conclut un pacte avec le roi des Moins-que-riens.  Une pensée, détachée de son monde des Idées pour être couchée sur le papier par un philosophe, puis répandue et donc déformée.  Un homme qui façonne et vend des points d’interrogations.  Chaque histoire qui compose ce recueil est l’occasion d’un glissement vers l’étrange.  Un étrange obtenu par le basculement du point de vue.  C’est le rêve qui parle, ou la pensée.  C’est l’histoire des doigts échappés que Krzyzanowski conte, non celle du pianiste qui les a perdu.

Une multimultitude de choses inutiles et hétéroclites, pierres-clous-cercueils-âmes-pensées-tables-livres sont entassées, allez savoir pourquoi, en un seul lieu : le monde.

Dans cet entrelacs de choses, l’auteur, qui ne sera quasi pas édité de son vivant, creuse (tel Borges ou Kafka qu’il devance!) pour en extirper des liens qui bouleverse notre perception.  Son écriture, puisant aux sources d’une érudition sans pareille, ouvre chez le lecteur un champ des possibles qui le révèle Maître es vertiges.

si le rêveur peut douter de la matérialité de ce qu’il voit, le rêve, à son tour, peut remettre en question l’existence du rêveur.

Laissez entrer le chaos!

Sigismund Krzyzanowski, Fantôme, 2012, Verdier.

Lien Permanent pour cet article : https://www.librairie-ptyx.be/fantome-de-sigismund-krzyzanowski/

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.