Archive mensuelles: juillet 2014

Vrac 3.

A la lecture de nos chroniques, comme à celle des bons mots affichés sur les livres que nous défendons en librairie, beaucoup s’étonnent que nous lisions autant.  Ce qui, à notre tour, nous étonne.  Car s’il est bien une activité centrale dans notre métier (à ce point centrale qu’elle le constitue, à notre humble avis, …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/vrac-3/

Le président, l’académicien et le torchon.

                          Après l’interview de Gavalda, nouvelle Calliope de France-Culture, l’été 2014 se révèle décidément bien faste en évènements littéraires d’importance.  C’est en effet au tour d’un autre monstre culturel de rappeler à nos mémoires deux autres monstres de la littérature, dessinant ce trio gagnant, cette sanctifiable trinité …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/le-president-lacademicien-et-le-torchon/

« La maison des feuilles » de Mark Z. Danielewski.

Zampano savait d’entrée de jeu qu’ici, distinguer ce qui est réel de ce qui ne l’est pas importe peu.  Les conséquences sont les mêmes. La maison des feuilles se présente comme un manuscrit écrit par un aveugle, Zampano, retrouvé à sa mort par un de ses voisins, Johnny Errand.  Ce manuscrit est une exégèse d’un film, …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/la-maison-des-feuilles-de-mark-z-danielewski/

« Tout et plus encore. Une histoire compacte de l’infini. » de David Foster Wallace.

Bouclez vos ceintures je vous prie car nous sommes sur le point de subir une brutale ascension. Nombreux sont ceux qui, au lieu de s’ancrer dans la richesse des abstractions d’un Cantor, d’un Dedekind, ou d’un Weierstrass, se perdent dans des considérations « très pop » sur les auteurs de celles-ci.  S’attachant au « sexy » du contexte (la …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/tout-et-plus-encore-une-histoire-compacte-de-linfini-de-david-foster-wallace/

« L’avenir seul » de Arseni Tarkovski.

Je suis débiteur, Et ne demande rien. A la lenteur avec laquelle nous est parvenue en français la poésie du père du réalisateur de Solaris répond le temps long de sa maturation même.  C’est, et la postface y revient, une des impressions qui frappent dès l’abord à sa lecture : celle d’un temps à l’œuvre.  …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/lavenir-seul-de-arseni-tarkovski/

C’est magnifique quoi.

Récemment, lors de nos pérégrinations sur la toile (quand on trébuche, on devient désuet), nous trébuchâmes sur ceci.  Anna Gavalda chez France Culture!  Soyons clair : Anna Gavalda est la cadette de nos préoccupations.  Seul subsiste un vague souvenir de pages lues, aussi vite oubliées (à imaginer qu’elles puissent ne pas s’oublier, un frisson glacé …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/cest-magnifique-quoi/

« Alexandrie la divine » sous la direction de Charles Méla et Frédéric Möri.

Nous ne sommes pas nécessairement habitués des « Beaux livres ».  Du moins de ceux qui relèvent tellement de cette appellation presque contrôlée qu’ils ne renvoient plus du tout au contenu sémantique initial de celle-ci.  Est ainsi presque devenu systématiquement « beau livre » le livre avec plein de pages, beaucoup de photos, et cher.  Les pages en nombre n’étant …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/alexandrie-la-divine-sous-la-direction-de-charles-mela-et-frederic-mori/

« Les enchantements de Glastonbury » de John Cowper Powys.

le monde de la conscience est plus réel que le monde de la matière. La réception d’un texte, ou de son auteur, a parfois de ces tours et détours que l’analyse la plus attentive ne peut éclairer.  Ainsi en va t’il de ce roman comme de John Cowper Powys.  Paru en 1933, traduit en français en 1971, …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/les-enchantements-de-glastonbury-de-john-cowper-powys/