Archive mensuelles: septembre 2014

Vrac 5.

A la lecture de nos chroniques, comme à celle des bons mots affichés sur les livres que nous défendons en librairie, beaucoup s’étonnent que nous lisions autant.  Ce qui, à notre tour, nous étonne.  Car s’il est bien une activité centrale dans notre métier (à ce point centrale qu’elle le constitue, à notre humble avis, …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/vrac-5/

« Mars et ses ides » de Bartolo Cattafi.

s’enfoncer dans ce mètre et lire entre des lignes d’herbe la vie fervente de quatre fourmis La poésie de Cattafi consacre l’irruption de la nature et son désordre dans la rigueur parfois triste et machinique de nos vies trop bien réglées.  Construites en séquences, ou fragments, introduites par un titre, toutes semblent tendre vers une fin, …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/mars-et-ses-ides-de-bartolo-cattafi/

Lire au chaud, en peignoir, et les pieds dans les pantoufles.

Dernièrement est venue sous notre regard une information qui nous interpella d’importance.  A Namur, riante et très bourgeoise capitale du Glorieux Royaume de Wallonie, quelques jeunes avaient décidé d’occuper un logement dont ils n’étaient pas propriétaires.  Et ils décidèrent également de n’en pas être locataires.  Ou du moins de ne rémunérer personne pour ce faire.  …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/lire-au-chaud-en-peignoir-et-les-pieds-dans-les-pantoufles/

« Terminus radieux » d’Antoine Volodine.

Peut-être qu’on est déjà mort, tous les trois, et que ce qu’on voit, c’est leur rêve. Prenez une œuvre.  N’importe laquelle, mais une vraie œuvre.  Qui fait sens par son tout.  Qui est bâtie, pan après pan, comme une totalité.  On s’y sent parfois comme devant un roc.  A son pied, avec l’envie et la crainte d’y …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/terminus-radieux-dantoine-volodine/

Des papiers pour la licorne!

                Nous ça va.  Merci beaucoup.  On a pu manger de la viande (de volaille hachée et périmée certes) le mois passé.  Nous sommes passés récemment au bain hebdomadaire à l’eau chaude (ce qui, pour notre clientèle, est aussi un investissement, le travail de libraire faisant transpirer parfois d’abondance).  Nous …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/des-papiers-pour-la-licorne/

Copé en Pléiade!

Très chère Danielle, Jusqu’il y a peu, nous ne nous connaissions pas.  Et jusqu’à ce que notre regard torve s’accroche à ton nom placé au bas de la préface du volume Pléiade des « Œuvres poétiques et dramatiques » de Charles Péguy, nous n’avions pas même connaissance de ton nom.  Nous en avons d’autant plus été étonné que tu sembles pourtant si …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/cope-en-pleiade/

« Tristesse de la terre » de Eric Vuillard.

Ce qu’on admire dans les musées fut souvent dérobé sur des cadavres. Le spectacle est l’origine du monde.  Le tragique se tient là, immobile, dans une inactualité bizarre. Alors qu’il est de bon ton de voir dans tout phénomène actuel un aboutissement, ou du moins une étape, d’un processus plus ancien aux origines desquelles il s’agirait …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/tristesse-de-la-terre-de-eric-vuillard/

« Viva » de Patrick Deville.

Tout est dans Jeannot Lapin. Malcom Lowry, Trotsky, Staline, Cravan, Frida Kahlo, Traven, Maurice Nadeau sont quelques-uns des personnages qui traversent ce livre de part en part.  Evoluant autour de deux principaux, Trotsky et Lowry, et d’un narrateur qui s’affirme chef d’orchestre de l’ensemble, leurs histoires, leurs rencontres réelles ou juste possibles, tissent deux par …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/viva-de-patrick-deville/

« Heidegger et l’antisémétisme. Sur les Cahiers noirs » de Peter Trawny.

Est-il possible de penser sans Heidegger?  Sans doute.  Mais il est plus compliqué de le faire après Heidegger.  Est-il possible de penser avec Heidegger après la parution de ses Cahiers noirs?  La question émeut et clive.  Et d’autant plus depuis les « fuites » relatives aux assertions supposées d’un Heidegger supposé antisémite. Nous sommes assurément voués aux suppositions. …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/heidegger-et-lantisemetisme-sur-les-cahiers-noirs-de-peter-trawny/

Vieux brol 14 : « Le Décameron » de Boccace.

Ne subsiste bien souvent de certains livres, dans nos esprits assommés par la « nouveauté  » , qu’une vague idée, que le souvenir lointain (et bien souvent déformé) de commentaires.  N’en surnage que l’impression d’un déjà connu, d’un déjà lu, qui les fait irrémédiablement verser dans les limbes de ce qui n’est définitivement plus à lire.  …

Continuer à lire »

Lien Permanent pour cet article : http://www.librairie-ptyx.be/vieux-brol-14-le-decameron-de-boccace/

Articles plus anciens «