« La scierie »

scierieJ’écris parce que je crois que j’ai quelque chose à dire.

Cela peut paraître une évidence.  Et pourtant, les programmes encombrés de nombre d’éditeurs, les tables des librairies ployant sous l’amas des nouveautés, nous démontrent trop fréquemment qu’il n’est jamais trop utile de rappeler l’évidence.  Et ici, pour encore mieux démontrer que c’est ce qui est à dire qui compte et non qui le dit (chose ayant tendance à devenir rare), le récit est résolument anonyme.

L’auteur relate son expérience du travail dans une scierie, alors que jeune homme éduqué, au début des années cinquante, de bonne famille, cultivé, il se trouve dans l’obligation d’avoir à subvenir lui-même à ses besoins par sa propre force.  Mais on est très loin ici d’une quelconque analyse anthropologique ou sociologique.  Il ne s’agit nullement d’une prise de position quant à la lutte des classes.  L’auteur se rend à son travail pour gagner sa croûte, non par prosélytisme.  Aucune volonté d’édification des masses, juste le besoin de manger.  Et le compte-rendu est fidèle à l’expérience.  Ni plus ni moins.  Car seul cela compte : le compte-rendu.  Au plus près des corps aux veines gonflées et bleuies par l’effort, aux doigts suppliciés par le tranchant des lames, aux paupières alourdies par l’épuisement.  Au plus profond des consciences hantées par la vengeance impitoyable d’actes presque anodins.  Au plus serré de l’obsession qu’est fournir, toujours et encore fournir et fournir plus et plus vite.  Dans le récit presque clinique des changements physiques et psychiques que le travail de la scierie lui impose, le narrateur parvient à saisir l’essence même du travail.  A tel point que le livre refermé vous vient ce constat, comme une autre évidence : vous ne saviez pas ce qu’est travailler!

Récit anonyme, La scierie, 2013, editions Héros-limite.

Lien Permanent pour cet article : https://www.librairie-ptyx.be/la-scierie/

1 Commentaire

  1. Bizarre ! J’écris parce que je n’ai rien à dire. ;-))

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.